Viande, mode d’emploi

Viande, mode d’emploi

Parfois interdite par la religion, parfois délibérément supprimée par les végétariens, parfois sublimée par nos sociétés comme signe extérieur de richesse, la consommation de viande suscite de nombreux débats. On a souvent imputé à l’excès de viande rouge certaines maladies cardio-vasculaires: la mise en parallèle du fameux régime crétois (35g de viande par jour) et de la faible mortalité cardio-vasculaire des pays méditerranéens avec l’alimentation Fast Food des américains (273g de viande par jour et un fort taux d’infarctus) est édifiante.
Si nous sommes bien omnivores et que l’apport simultané de tous les acides aminés essentiels n’est possible qu’avec la viande, la voie ovo-lacto-végétarienne est viable à condition d’associer céréales et légulineuses pour leur complémentarité en acides aminés essentiels et de s’assurer d’un apport suffisant en fer (le taux d’absorption du fer des végétaux est 5 à 10 fois plus faible que celui de la viande). Le bénéfice de l’alimentation végétarienne ne tient pas tant à l’abscnce de viande qu’à la présence d’autres composants ainsi qu’à un meilleur équilibre alimentaire.
En résumé, pour équilibrer votre alimentation omnivore:

  • Alterner viande blanches et rouges, limiter les viandes grasses (mouton, agneau et morceaux près des côtes)
  • Manger du poisson au moins 3 fois par semaine, des oeufs 2 à 3 fois par semaine
  • Favoriser les formes complètes des céréales et réintroduire les légumineuses (légumes secs)
  • Consommer au mois 5 portions de fruits et légumes par jour
  • Diminuer la consommation de sucre et produits sucrés
  • Limiter la consommation de graisses saturées (viandes, fromages) au profit des mono et poly insaturées (huiles végétales, poissons)

Dans le même esprit :

Laisser un commentaire
  1. (obligatoire)
  2. (email valide obligatoire)
  3. (obligatoire)
 

cforms contact form by delicious:days